La Commission Permanente demeure le seul organe légal de et pour la police locale qui joue un rôle représentatif sur le plan de la politique à mener.Tout comme chaque chef de corps dans ce domaine représente son corps, la Commission Permanente représente la totalité de la police locale. La Commission Permanente n'est donc pas une association syndicale ni une association corporatiste.

Le caractère représentatif légal de la Commission Permanente découle :

  1. partiellement de la loi elle-même et des arrêtés royaux et ministériels en la matière,partiellement de sa composition, à savoir des représentants de chaque région, chaque province; par ailleurs, les différentes classes des corps sont également représentées,
  2. en majeure partie de son idéologie, de ses attitudes et objectifs. On y exige une vision globale de la part des membres. Lors des débats, les membres peuvent tenir compte de la spécificité du corps, de la province et de la région. Au moment de la décision toutefois, chaque membre doit prendre ses distances par rapport à sa position individuelle, réfléchir et agir dans l'intérêt de la police locale dans son ensemble et de son personnel.

Ce dernier point constitue précisément l'élément le plus important qui fait que la Commission Permanente est reconnue comme organe représentatif. Il n'est pas donné à tout le monde de dépasser les intérêts propres, le corporatisme, les idéaux et/ou la mentalité inhérents à la classe et de prendre parfois des décisions qui peuvent - peut-être - aller à l'encontre de ses propres intérêts mais qui débouchent sur des résultats plus objectifs et plus sereins.