Etre fonctionnaire de police est vraiment quelque chose pour moi: pas un boulot de neuf à dix-sept heures. Tu fais un travail varié, tu rencontres plein de gens et tu es beaucoup à l'extérieur. Tantôt tu indiques le chemin à un passant, tantôt tu aides à résoudre un conflit. Mettre des contraventions relève aussi de ta compétence.

QUATRE CADRES DIFFERENTS

Près de 39.000 policiers et collaborateurs administratifs font partie de la police. La nouvelle police est structurée à deux niveaux: la Police Fédérale et la Police Locale qui comprend 193 zones de police. Les fonctionnaires de police, tant au sein de la Police Fédérale que de la Police Locale, sont incorporés dans quatre cadres différents : les cadres auxiliaire, de base, moyen et des officiers. Cette répartition repose sur des différences au niveau des compétences, des responsabilités, de la nature et de la complexité des missions à mener à bien.

Tout comme dans le monde des entreprises, il existe un niveau d'exécution dirigé et accompagné "sur le terrain"par le cadre moyen. Les managers et managers généraux, que l'on peut comparer au cadre des officiers de la police, sont responsables de la gestion de l'entreprise.

Pour pouvoir postuler à la police, vous devez remplir certaines conditions générales d'admission, quel que soit le cadre auquel vous souhaitez accéder. Cela va d'un âge minimum, à la nationalité belge, en passant par des exigences de moralité,... Chaque cadre a cependant ses propres tests de sélection et ses conditions d'admission spécifiques complémentaires. Le niveau d'études obtenu est important pour l'admission directe dans un des quatre cadres. Les possibilités de carrière et la rémunération diffèrent naturellement aussi par cadre.

Agent de Police (avant agent auxiliaire)

Si vous n'êtes pas détenteur du certificat de 6 ans de l'enseignement secondaire supérieur, vous pouvez postuler à la police pour le cadre auxiliaire. Si vous réussissez les épreuves de sélection, vous êtes versé dans une réserve de recrutement. Vous pouvez alors postuler dans les zones de police qui ont des places d'agents auxiliaires vacantes. Si vous êtes engagé et que vous réussissez avec fruit la formation de base (± 3 mois), vous êtes nommé agent auxiliaire.

Etant donné leur compétence policière limitée, les agents auxiliaires se consacrent surtout aux missions de circulation comme la constatation des accidents de circulation, la régulation et le contrôle de la circulation. L'agent auxiliaire veille également au respect des ordonnances de police locale.

Après trois années de service, les agents auxiliaires peuvent participer aux tests de sélection pour le cadre de base, à condition de réussir une épreuve d'accession. De cette manière, ils peuvent être promus en tant qu'inspecteurs de police.

Le cadre de base

L'inspecteur de police est engagé après une sélection accessible aux détenteurs d'un certificat de 6 ans de l'enseignement secondaire supérieur (enseignement général, technique et professionnel, ce qui équivaut au niveau 2 dans les administrations fédérales du Royaume). L'agent auxiliaire qui, après trois années de service, réussit un examen d'accession peut participer également à la sélection pour le cadre de base. Les candidats sélectionnés qui se trouvent dans la réserve de recrutement suivent automatiquement, en fonction du nombre d'emplois vacants, une formation de base d'aspirant inspecteur. La formation (± 1 an) comprend une partie "théorique" dans une des 10 écoles de police et plusieurs stages au sein d'une zone de police. Après avoir réussi la formation de base, l'inspecteur stagiaire est nommé. Après une période d'essai de 6 mois, il reçoit le grade d'inspecteur de police.
La nomination au sein d'un corps de la Police Locale ou Fédérale dépend de la préférence émise par le stagiaire et/ou des postes vacants.

Le cadre moyen

Ce cadre est alimenté principalement par le biais de promotions internes. Un inspecteur ayant six années d'ancienneté et qui a obtenu une évaluation professionnelle favorable peut prendre part aux tests de sélection pour le cadre moyen. Lors de la formation de base (± 8 mois), les aspirants inspecteurs principaux via la promotion interne gardent leur grade et leur salaire et continuent à appartenir à leur corps de police d'origine.
Certaines fonctions spécialisées sont directement réservées aux titulaires d'un diplôme de niveau 2+. Il s'agit des détenteurs d'un diplôme d'enseignement supérieur dans le domaine des sciences sociales, de la psychologie ou de la criminologie. Durant leur carrière, ils portent le grade d'inspecteur principal avec une spécialisation particulière ou d'assistant de police spécialisé.

Comme dans les autres cadres, après six années d'ancienneté dans une échelle barémique du cadre moyen, le passage à une échelle barémique supérieure est prévu. L'inspecteur principal avec 6 années de service dans le cadre moyen peut participer à la sélection pour le cadre des officiers à condition qu'il réussisse une épreuve d'accession.

Le cadre des officiers

Les Polices Locale et Fédérale engagent des universitaires pour le cadre des officiers. Les emplois sont généralement ouverts à tous les candidats en possession d'un diplôme de niveau 1. Un candidat détenteur d'un diplôme d'une orientation se composant de deux cycles et suivis dans une haute école répond aussi aux exigences liées au diplôme. Une promotion dans le cadre des officiers est également possible pour les membres du personnel policier du cadre moyen comptant six années d'ancienneté. Les candidats qui réussissent les épreuves de sélection et qui sont classés en ordre utile en fonction du nombre de places vacantes sont appelés à commencer leur formation de base. Pour les candidats ayant un diplôme de niveau 1, la formation dure environ 18 mois, pour les policiers du cadre moyen, celle-ci dure ± 12 mois.
Le commissaire de police qui, après minimum neuf années d'ancienneté obtient un "brevet de direction", peut devenir officier supérieur et être nommé au grade de commissaire divisionnaire.